Puis-je mettre du paillis sous mes cèdres?

Afin d’avoir de beaucèdre, nous vous conseillons fortement de ne pas mettre de paillis sous ceux-ci et voici pourquoi.

Premièrement, le paillis est un élément naturel qui se décompose. Toute matière végétale qui se décompose crée des émanations d’ammoniac lors de ce phénomène naturel. L’émanation d’ammoniac que crée le paillis brûlera les branches à la base de vos cèdres sur environ un pied.

Deuxièmement, le paillis garde beaucoup trop d’humidité et de chaleur dans le sol autour de vos arbres ce qui peut causer du dommage.

Troisièmement, le paillis offre un endroit parfait pour les petits rongeurs qui recherchent un endroit pour leur nid. Ces rongeurs mangent l’écorce de vos arbres et s’y cachent pendant l’hiver pour se nourrir de celle-ci.

Nous aimerions aussi noter que la garantie offerte par Les Cèdres de Beauce Inc. ne couvre aucun dommage causé par l’application de paillis sous vos arbres puisque nous recommandons fortement de ne pas en mettre.

Petits visiteurs indésirables cet hiver…

Lorsque vous déshabillez vos arbres au printemps il est possible que vous découvriez que quelques petits visiteurs indésirables aient passé avant vous cet hiver. Les petits rongeurs ont tendance à s’y cacher et à se nourrir de la sève, un tantinet sucré du cèdre.

Si l’écorce sur le tronc de vos arbres est partiellement mangée, l’arbre reprendra pendant la saison estivale avec un bon traitement d’engrais pour raviver celui-ci. Si l’écorce sur le tronc est dévorée sur tout le diamètre, l’arbre risque de mourir.

Notez qu’à l’automne suivant, il serait important de prévenir les rongeurs. Pour ce faire, attendez la première neige et placer des boules à mite à la base de vos arbres, avant de les recouvrir.

Nous suggérons après la première neige, car les boules à mite sont blanches et rondes comme des boules de gommes, donc pour la sécurité de vos enfants et celle des autres, il est préférable d’attendre la neige afin que celles-ci soient moins visibles.

Ma haie a été mangée par les chevreuils… Que faire?

Avec l’arrivée du printemps, plusieurs de nos clients nous contactent pour des conseils concernant leur haie ayant été dévorée par les chevreuils pendant l’hiver. Voici quelques-uns de nos trucs et conseils concernant ce problème fréquent.

Normalement le chevreuil a tendance à brouter les feuilles et non pas les branches. Dans le cas ou les branches sont elles aussi dévorées, vérifier s’il reste du feuillage vert. Le feuillage restant permet au cèdre de faire sa photosynthèse et de reprendre avec un arrosage de fertilisant foliaire.

Le cèdre reprendra des forces pendant l’été. Il est important de nourrir le nouveau bourgeon avec un engrais foliaire. Nous vous suggérons d’amplifier la densité de votre haie avec notre engrais foliaire à base d’émulsion de poissons et d’algues. Vous pouvez aussi amplifier la croissance et le bien-être de votre haie avec notre engrais granulaire à appliquer 4 fois pendant l’été. Nos deux produits sont disponibles sur notre site web dans l’onglet Produit avec livraison sans frais. Vous pouvez appliquer les 2 fertilisants en même temps.

Notez que le fertilisant foliaire à base d’algues et d’émulsion de poissons peu aussi servir de répulsif à chevreuil pour l’hiver. Pour se faire appliquer le fertilisant une dernière fois tard en automne soit octobre ou novembre, pour bénéficier de sa protection contre les visiteurs non désirés.

La taille des cèdres

La période de taille idéale s’étend de la mi-juillet à la fin septembre, selon la saison. Par contre, en mai, on peut tailler la haie si elle ne l’a pas été l’année précédente ou pour corriger les dommages causés par la neige et la glace.

La taille limite la hauteur des haies, selon le but que l’on veut atteindre. Elle permet pratiquement d’arrêter la croissance et elle accroît la densité du feuillage tout en limitant sa largeur. On doit toujours tailler une haie sur ses deux côtés et sa cime, afin de lui donner une forme conique ou pyramidale, c’est-à-dire, la base plus large que la cime et un sommet arrondi. Ceci permettra une bonne entrée du soleil à tous les niveaux du feuillage et une meilleure résistance à l’écrasement, causé par le poids de la neige. NE JAMAIS TAILLER UNE HAIE EN FORME CARRÉE. On ne doit pas couper plus des 2/3 de la nouvelle pousse et il faut éviter de tailler dans les parties brunes de la branche.

Une taille plus sévère dans des haies plus âgées ou dans des haies qui n’ont pas été taillées depuis quelques années, peut être effectuée. Cette tâche devrait par contre être exécutée que par un technicien expérimenté afin d’éviter des dommages irrémédiables.

Au printemps, à l’aide d’un sécateur, il faut couper les branches cassées. Nous offrons le service de taille fait par des techniciens expérimentés dans nos programmes RÉGULIER et PRO.

La fertilisation

Lors de la plantation, des engrais d’enracinement sont incorporés au sol. Il n’est donc pas nécessaire d’en ajouter la première année. À partir de la deuxième saison, il est important de fertiliser régulièrement, jusqu’à l’atteinte de la hauteur désirée.

Il faut utiliser un engrais foliaire (à appliquer directement sur le feuillage), tel que du 30-10-10 communément appelé «Beaucèdre» ou idéalement un fertilisant naturel à base d’algues. Un engrais granulaire pour conifères (la formulation peut différer d’un fabricant à l’autre), chimique ou naturel, peut également être utilisé. La combinaison des deux types d’engrais, soit foliaire et granulaire, est idéale pour une croissance constante et une augmentation de la résistance aux rigueurs hivernales. Attention : Il ne faut pas appliquer de fertilisants après le 15 juillet.

Nous vous recommandons notre programme d’entretien RÉGULIER pour les haies ayant atteint la hauteur désirée ou notre programme PRO pour les haies qui sont en croissance. Nos techniciens experts sont en mesure de calibrer exactement et déterminer quel type d’engrais il faut appliquer pour un résultat maximal.